Activités économiques

Dans le secteur des activités économiques

L'industrie représente 26 % des emplois dans le périmètre du PPA, contre 13 % en France et 18 % dans le reste du département. Berceau et terre du décolletage, le territoire compte environ 600 petites et moyennes entreprises et de nombreuses installations classées pour la protection de l'environnement.

4 -> C'est le nombre d'entreprises de la vallée de l'Arve soumises à une une surveillance renforcée de leurs rejets dans l'air :

  • SGL Carbon à Passy
  • Usines d'incinération de Passy et de Marignier
  • Hacer de Cluses

16% -> des émissions de PM10 ont pour origine le secteur industriel, ce qui en fait un gisement potentiel de baisse

Poursuivre l'aide publique environnementale et à l'investissement des opérateurs économiques

Quoi ? Le Fonds « Air Industrie/Entreprises » sera étendu à toute la vallée et à toutes les activités économiques. Il s'agit de subventionner les entreprises qui s'engagent à aller au-delà des valeurs réglementaires en matière d'émission de polluants. Une organisation d'aides aux industriels et professionnels sera mise en place, afin d'instruire l'ensemble des demandes de subvention.

Quand ? À partir de 2019.

Quel coût sur 5 ans ? 4,4 millions d'euros. Le Fonds « Air Industrie/Entreprises » est porté à parité à hauteur de 1 M € par l'État, 1 M € par le conseil régional, 1 M € par le conseil départemental et 1 M € par les EPCI sur les communautés de communes du Pays Rochois, de Cluses Arve et Montagnes, du Pays du Mont-Blanc et de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc ; celle de Faucigny-Glières en étant la précurseur.

Quelle efficacité attendue ?

  • 6,9 tonnes de PM10
  • 5,6 tonnes de PM2,5

Améliorer la connaissance des émissions des acteurs économiques pour mieux les maîtriser

Un diagnostic des établissements sera en particulier réalisé pour identifier les gisements de réduction d'émissions.

Dans le secteur de la construction et des travaux publics

Le secteur de la construction et des travaux publics est par nature un secteur particulièrement concerné par la politique de lutte contre la pollution de l'air. Différentes mesures sont à ce titre prévues par le PPA2.

Agir sur les émissions du secteur de la construction, de la production et de la transformation de matériaux.

En veillant à l'utilisation systématique de moyens de travail peu émetteurs de particules, au bâchage des camions, au déploiement de tout dispositif limitant le plus possible la mise en suspension de poussière, y compris dans les carrières et les installations de retraitement des matériaux, etc.

Promouvoir les entreprises exemplaires, dont les chantiers propres

Une charte « Entreprise exemplaire/entreprise engagée » sera mise en place, sur la base d'expériences dites « chantiers zéro émissions » ou « chantiers propres »

Mailler le territoire en installations de traitements de matériaux inertes du BTP

Que ces zones de stockage soient temporaires ou définitives. Le plan vise à ce que chaque communauté de communes en soit dotée. Le réemploi des matériaux sur place sera encouragé. Enfin, des critères de prise en compte des impacts environnementaux seront intégrés dans les critères de jugement des appels d'offre.