La Surveillance de la qualité de l’air Alerte rouge

23-01-2020 Episode de combustion en cours seuil d'alerte 2 (vigilance rouge).

Mesures réglementaires en vigueur jusqu’à la fin de l’épisode de pollution

Résidentiel :

  • Interdiction d’utiliser des chauffages individuels au bois d’appoint ou d’agrément (cheminées, poêles...)
  • Réduction de la température de chauffage des bâtiments à 18 °C
  • Interdiction du brûlage des déchets et de l’écobuage : les éventuelles dérogations sont suspendues (cette interdiction s’applique également aux agriculteurs et entreprises d’espaces verts)
  • Interdiction des feux d’artifice
  • Interdiction d’effectuer des travaux d’entretien ou de nettoyage avec des outils non électriques (tonte pelouse, taille haie etc.)ou à base de solvants organiques ( peinture, vernis..)
  • Interdiction d’utiliser des groupes électrogène

Transports :

  • Abaissement de la vitesse de 20km/h (pour les vitesses supérieures ou égales à 90km/h). Applicable dans le cadre du PPA du 1 er novembre au 31 mars.
  • limitation de la vitesse à 70km/h pour les axes dont la vitesse autorisée est égale à 80 km/h.
  • Renforcement des contrôles de pollution des véhicules.
  • Réduction de 50% du temps d’entraînement et d’essai des compétitions de sports mécaniques.
  • Circulation différenciée pour les poids-lourds de plus de 3,5t (PL) sur tous les axes routiers du bassin d’air. Seuls les poids-lourds munis d’une vignette Crit’Air 1 à 4 sont autorisés à circuler. Les poids-lourds sans vignette ou munis d’une vignette Crit’Air 5 ont l’interdiction de circuler

Industries et entreprises :

  • Les prescriptions particulières de réduction des émissions prévues dans les autorisations d’exploitation des ICPE (installations classées pour la protection de l’environnement) en cas d’alerte à la pollution de niveau 2 sont activées par les exploitants (SGL Carbon).
  • Report des opérations émettrices de polluants (composés organiques volatiles, particules fines et oxydes d’azote) à la fin de l’épisode de pollution.
  • Report des activités génératrices de poussières sur les chantiers (démolition terrassement) à la fin de l’épisode de pollution.
  • Report des opérations de séchage du bois à l’aide de chaudière biomasse à la fin de l’épisode.
  • Arrêt des chaudières biomasses utilisés aux fins de chauffage, dès lors qu’il existe un moyen de chauffage alternatif.

Consulter le communiqué de presse de la préfecture.